Action et objectifs

Le groupe APPUII et de son action

Le groupe APPUII souhaite constituer un réseau national d’experts bénévoles, qui propose selon les besoins un projet, des méthodes collaboratives, un diagnostic urbain, économique ou aides juridiques, etc. Ce serait donc à la fois un centre de ressources, un lieu de veille sur des expériences nationales et internationales, et un espace de co-formation.

Le groupe APPUI constitue ainsi une plateforme d’échange qui tisse un réseau de savoir faire autour de projets urbains ayant des impacts significatifs sur le quartier (démolitions, expropriation, restructuration, résidentialisation). Il soutient et répond à une demande habitante, en renforçant leur capacité d’action, en rendant accessible des outils et des savoir-faire, en mobilisant des expertises au sein d’un réseau national d’acteurs.

Pour ce faire, l’action sur les trois prochaines années permettra d’expérimenter 2 axes de travail:
de terrain : sur 3 quartiers prioritaires en politique de la ville par l’expérimentation de tables citoyennes et fond d’interpellation à l’échelle nationale, en collaboration avec la Fondation de France et Fondation Abbé Pierre pour monter ses habitants en expérience et en capacité d’agir.
de réseau : par le déploiement d’une première version de la plate-forme de veille et de collaboration pour les membres de l’association (collectifs, habitants, experts..) et l’organisation d’un programme de rencontres qui sera l’occasion pour les acteurs du réseau de faire connaissance, de se raconter, de croiser les regards, les expériences, les savoir-faire. Ces deux axes sont indissociables, le réseau de compétence nourrit les expérimentations des terrains et inversement ces dernières permettent de tisser le réseau.

 APPUII s’engage sur 3 enjeux et objectifs majeurs 

1. Partir de la DEMANDE HABITANTE et contribuer à la faire (re)connaître et à l’inscrire dans des transformations « collectives ».
De nombreuses demandes de soutien à des projets, contre-projets et gestion urbaine « par le bas » partent des quartiers populaires ou d’autres secteurs dans lesquels les dispositifs portés par les collectivités locales se heurtent à une incompréhension locale. La multiplicité de ces demandes locales et leur capacité à devenir opérantes constituent une « preuve » de la nécessité d’accorder davantage de crédit à la parole habitante, et de la possibilité de conforter cette parole. En outre, ces demandes ne sont pas seulement constituées d’attentes individuelles et/ou collectives, mais aussi, et surtout, d’un potentiel d’action collective (compétences, savoirs et savoir-faire, connaissance du territoire, etc.).
Pour promouvoir une vision collaborative du projet urbain à l’échelle locale (d’un site en transformation urbaine),  le groupe APPUII veut partir de ces demandes habitantes pour qu’elles s’expriment dans un cadre le plus « démocratique » possible et favorisent des modalités d’actions collectives coopératives avec les instances et individus concernés par le projet (acteurs, destinataires, etc.).

2. Constituer un RESEAU NATIONAL de tous les acteurs prêts à mobiliser leurs expertises en vue de projets urbains plus en phase avec la demande des populations concernées.
Le groupe APPUII souhaite constituer un réseau national d’experts bénévoles, issus des milieux associatifs, professionnels et universitaires, venant en soutien durable aux habitants et collectifs qui en feraient la demande afin de proposer selon les besoins un projet, une formule de gestion urbaine, des méthodes collaboratives, un positionnement sur le plan juridique, etc. Ce serait donc à la fois un centre de ressources, un lieu de veille sur des expériences internationales, un espace de co-formation.
La prise en compte de la relation locataires-bailleurs est primordiale car la co-production à ce niveau est le lieu privilégié de la participation citoyenne. Les enjeux des trois acteurs (municipalité, bailleur et locataires) sont en tension. Le quartier est à la dimension adéquate pour s’appuyer sur l’expertise d’usage des habitants.
La nécessité d’experts indépendants peut se faire à travers les nouvelles perspectives de la Politique de la ville (budgets et antennes locales cogérés par les habitants notamment. Le groupe APPUII considère qu’il est urgent de produire une expertise indépendante pour s’assurer que celle-ci serve du mieux possible l’ « intérêt » collectif et surtout, l’intérêt des plus « démunis ».

3Confronter des PROFESSIONNELS DE LA VILLE, en impliquant les ETUDIANTS ET LES HABITANTS, à des situations urbaines qui exigent compréhensions multiples et solutions concrètes.
Selon APPUII, l’apprentissage est un enjeu majeur pour construire la ville de manière démocratique. Le groupe APPUII considère que les futurs professionnels de la ville, les étudiants, seront d’autant mieux préparés à concevoir le devenir des quartiers AVEC leurs habitants s’ils ont reçu un enseignement et une formation dans ce sens. Les appuis apportés aux demandes locales sont ainsi autant d’occasions pour les étudiants de se former avec et sur le terrain.
Ces échanges s’inscrivent dans une démarche de « co-formation » entre habitants, étudiants et acteurs locaux.
Il nous semble aussi majeur de favoriser la compréhension entre les co-acteurs du projet. S’assurer que tous parlent des mêmes choses passe par le développement d’un langage simple mais efficace et par un apprentissage des enjeux principaux liés à la production de la ville.

Télécharger la plaquette de présentation

Publicités