Atelier citoyen à Échirolles du 25 au 27 mai 2017

_MG_5173
Les 25-26-27 mai, APPUII organise avec le conseil citoyen un atelier sur la rénovation urbaine du quartier Essarts-Surieux d’Échirolles (38). L’objectif est de provoquer le débat sur l’avenir du quartier, pour un projet urbain qui réponde davantage aux attentes des habitants.

Jusqu’ici, les rendez-vous de concertation se sont multipliés mais pour quel impact ? Les résultats se font attendre et les habitants n’ont pas encore l’impression d’avoir été entendus.

Pendant ces trois jours d’atelier, les habitants exprimeront leurs attentes et souligneront les enjeux prioritaires pour leur quartier. L’ensemble des participants pourra imaginer des propositions et des outils pour les traduire. Trois jours pour penser ensemble l’avenir du quartier !
x
x
x
Habitants du quartier, étudiants, membres du réseau de compétences solidaires : vous êtes attendus !
x
Inscrivez-vous avant le vendredi 28 avril en pré-remplissant le formulaire et en envoyant un mail à associationappuii@gmail.com
x
x
Plus d’infos sur le quartier Essarts-Surieux

Interpeler les pouvoirs publics pour une rénovation urbaine vraiment inclusive

Voici un point d’étape sur la campagne d’interpellation « La rénovation urbaine avec les habitants… ça commence quand ?! » lancée en janvier 2017 : la campagne en quelques chiffres

2016-en-images

Les outils de cette campagne ont été réalisés à plusieurs : membres d’APPUII, réseau de partenaires (Coordination Pas sans nous, APU de Grenoble, DAL HLM, Collectif Pouvoir d’agir…), habitants de quartiers en rénovation urbaine, membres de conseils citoyens, professionnels : communiqué, livret « loi-constats-propositions », groupe Facebook… Leur circulation a permis jusqu’ici aux premiers intéressés de témoigner, de s’informer et de faire valoir leurs droits.

Mais on ne peut pas dire que les responsables du gouvernement, de l’ANRU, les candidats et journalistes se soient précipités pour reprendre les propositions concrètes contenues dans le livret, ni répondre à l’interpellation qui leur a directement été adressée (voir la rubrique « Interpellation de l’ANRU, des politiques et des journalistes » les 14-15 février, avec les réponses).

Qu’importe, la campagne se poursuit ! Eh oui, l’exercice de la citoyenneté ne se limite pas à la participation aux votes. Et depuis fin 2016, de plus en plus de collectifs d’habitants nous interpellent sur la brutalité de décisions importantes prises sans eux. Leur parole n’est toujours pas considérée comme légitime.

Si vous aussi pensez qu’il y a urgence sociale et urbaine, continuez à diffuser le livret d’interpellation, à interpeler vos élus et préfets avec la carte de vœux, à faire part de vos témoignages et à proposer de nouvelles actions.

Rejoindre le groupe interpellation ICI

Faisons vivre les alternatives au projet EuropaCity !

Tout d’abord, EuropaCity qu’est-ce que c’est ?

  • Voir l’article du Parisien suite à la publication du rapport du CGEDD (Conseil général de l’environnement et du développement durable) lors du débat public du printemps 2016,
  • Voir aussi « l’essentiel d’EuropaCity« , où le CPTG (Collectif pour le Triangle de Gonesse) explique pourquoi ce projet « n’est pas bon pour le Triangle de Gonesse ».

Dans leur action d’opposition au projet EuropaCity, le CPTG et ses soutiens encouragent et diffusent des propositions alternatives co-construites.

Parmi celles-ci :logo CPTG retenu

  • le projet agricole, « Les paysans du par ici » présenté par le groupement CARMA à l’occasion de l’appel à projet « Construisons la Métropole »,

Ces propositions alternatives ont été remises à Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable lors d’un rendez-vous le mardi 18 avril avec Michel Dubromel, nouveau président de FNE (France Nature Environnement) et Bernard Loup, président du CPTG. Une grande partie de cette rencontre a été consacrée au projet EuropaCity, au Triangle de Gonesse et à l’emprise de la friche des usines PSA d’Aulnay-sous-Bois. A cette occasion, la Ministre a manifesté un réel intérêt pour les propositions alternatives qui ont été présentées.

Pour leur donner plus d’écho et amplifier la mobilisation, un rassemblement sur le site du Triangle de Gonesse est prévu le dimanche 21 mai par la Convergence des alternatives à EuropaCity. Cette date est à noter, venez-y nombreux !

Plus d’infos sur le site du CPTG. Voir aussi les actions d’APPUII aux côtés du CPTG.

Colloque « Contradictions urbaines » le 28 mars

APPUII participe au colloque international « Contradictions urbaines : recherches citoyennes, état des lieux et perspectives » le mardi 28 mars, organisé par le laboratoire Lavue.
Il se tiendra à l’ENSA Paris Val de Seine (3/15, quai Panhard et Levassor, Paris 13e, accès métro 14 ou RER C – Bibliothèque François Mitterrand, Tram 3a – Avenue de France).
X
CONTRADICTIONS
 X
« Le colloque s’intéressera aux contradictions urbaines sous l’angle des relations entre conflits, pratiques collaboratives et recherches citoyennes. […] Il rassemblera des chercheurs de différents horizons scientifiques qui s’efforceront de comprendre et d’analyser les ressorts et les logiques économiques, sociales et urbaines de ces contradictions, à la lumière de toutes les disciplines qui convergent sur l’urbain : géographie, urbanisme, sociologie, anthropologie, droit, économie, histoire, architecture. »
X
Le programme est à consulter ICI.
Inscription obligatoire sur https://contradicity.sciencesconf.org/

Semaine de la transition à la Villeneuve de Grenoble du 7 au 12 mars 2017

APPUII interviendra les 7 et 8 mars lors des débats organisés pour la Semaine de la transition à Grenoble, aux côtés de l’Atelier Populaire d’Urbanisme, Villeneuve Debout, de la coordination Pas Sans Nous et plein d’autres !

Voir l’appel à participation à cette Semaine de la transition

Extrait :

Depuis une quinzaine d’années, les quartiers sud de Grenoble sont au cœur d’un vaste projet de transformation urbaine. Le cours de l’Europe se densifie, un nouveau quartier est en cours de construction à Flaubert tandis que l’emblématique quartier populaire de la Villeneuve fait l’objet d’une opération de rénovation urbaine. Dans leurs mise en œuvre, ces projets se sont confrontés à plusieurs réalités. Outre la grande crise de 2008, les habitant.e.s de la Villeneuve ont lutté pour refuser des projets d’urbanisme imposés qui ne correspondaient pas à leurs intérêts. Réuni.e.s au sein de l’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU), ils ont affirmé : « ce qui se fait pour les habitant.e.s, sans les habitant.e.s, se fait le plus souvent contre eux/elles ». Ils ont également élaboré un projet de transformation sociale, écologique, économique et démocratique. Alors que plusieurs immeubles de logements et d’équipements sont toujours menacés de démolition, les luttent continuent !…

Signez ICI la pétition de Villeneuve contre les destructions imposées

Voir aussi le Document de cadrage sur le droit à la ville

16807722_913237212112570_3573760701624167081_n

16864761_913235032112788_4455858881761567523_n.pngPlus d’infos / contact : asso.planning@gresille.org

« La rénovation urbaine avec les habitants… ça commence quand ? »

Lancement de la campagne « La rénovation urbaine avec les habitants, ça commence quand ? »

Par le groupe Interpellation du réseau APPUII

2016-en-images

A retrouver ICI pour s’informer, témoigner, diffuser, agir ensemble, interpeller !

Les expérimentations démocratiques aujourd’hui

APPUII participe au Colloque du Gis Démocratie et Participation « Les expérimentations démocratiques aujourd’hui : convergences, fragmentations, portées politiques » les 26, 27 et 28 janvier 2017 à la MSH Paris Nord (20 av. George Sand à Saint-Denis, métro Front Populaire ligne 12).convergence-frag-janv2017-5

« La diversité des interventions, la multiplicité de leurs formats, permettra d’explorer les défis de l’action citoyenne — agir, pouvoir, savoir, redistribuer, s’émanciper — et les enjeux démocratiques des transitions énergétique, écologique et numérique. »

Le programme complet est à voir ICI.