Soirée NPNRU 16 novembre 2016

Rapport « La participation des Habitants et le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) »

Rédigé par le groupe « Interpellation » du réseau APPUII, ce rapport présente les résultats d’une enquête menée par APPUII d’avril à juin 2016 avec série d’entretiens et questionnaire. En tout, 65 personnes (habitants et professionnels) directement concernés par un projet de renouvellement urbain, de 31 quartiers différents, ont participé à cette enquête.

Rapport présentant les résultats de l’enquête en téléchargement ICI

Sommaire du rapport :

Introduction 
1/ Quelques éléments de définition
1.1/ Politique de la ville et contrat de ville
1.2/ Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU)
1.3/ Contractualisation des Projets NPNRU
1.4/ Protocole de Préfiguration
1.5/ Gestion urbaine de proximité
1.6/ Conseil citoyen et co-construction
1.7/ Maison du projet
2/ Méthodologie
2.1/ Les entretiens semi-directifs
2.2/ Le questionnaire
2.3/ Constitution de l’échantillon et réalisation du questionnaire
2.4/ Les limites de l’enquête
3/ Résultats de l’enquête 
3.1/ Des réponses issues de résidents plutôt diplômés et résidents de longue date
3.2/ Une association des habitants à la marge dans l’élaboration des dispositifs politique de la ville
3.3/ Une articulation faible entre les volets cohésion sociale et cadre de vie du contrat de ville
3.4/ Conseils citoyens : les représentants de la parole habitante ?
3.5/ La participation des habitants vectrice de changements dans les projets urbains ?
3.5.1/ Niveaux et objets de la participation des habitants
3.5.2/ Les difficultés à mettre en oeuvre le principe de co-constuction des projets de ville
Conclusion et remerciements

Extrait de la conclusion du rapport :

« Présentée comme une avancée pour la démocratie participative et le développement du pouvoir d’agir des habitants, la loi du 21 février 2014 semble ne pas tenir encore ses promesses, deux ans après sa promulgation. Son caractère peu contraignant en cas de non-respect, ainsi que le flou juridique encadrant les conditions de mise en oeuvre de la participation des habitants en font une loi sans grande réalité pratique. Ceci risque donc d’occasionner une grande désillusion du côté des Conseils citoyens, surtout s’il on considère le gros investissement temporel et cognitif demandé aux habitants. Par ailleurs si le NPNRU semble un peu moins axé sur la démolition des immeubles et par conséquent laisser plus de marge de parole aux habitants, les diagnostics partagés et un surcroit d’écoute ne suffiront pas à combler les grandes attentes en terme de co-production et de co-décision. »


Participation et co-production dans les projets de « renouvellement urbain », de la loi à la réalité : premier bilan

dessin-interpellation

APPUII a organisé une soirée de débat sur la place effective des habitants dans les projets de renouvellement urbain :

Mercredi 16 novembre 2016

de 18h30 à 21h

salle du Magasin Général des Grands Voisins

(72 avenue Denfert-Rochereau 75014 Paris)

Affiche

Programme

  • Présentation des résultats de l’enquête APPUII « le NPNRU et la place des habitants (avril-juin 2016) » / Rapport présentant les résultats de l’enquête en téléchargement ICI
  •  Témoignage d’un collectif d’habitants concernés par le NPNRU ;
  •  Temps collectif de propositions et d’élaboration d’actions d’interpellation.
Les travaux réalisés sur le Programme Ntional pour la Rénovation Urbaine initiés au milieu des années 2000 soulignent tous l’absence de participation des habitants. En phase avec la loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, le Nouveau Programme National de Rnouvellement Urbain (NPNRU) prend acte de la nécessité de promouvoir l’association des habitants aux projets de rénovation urbaine de leur quartier. Pourtant, cette association ou participation, qui passe en partie par les Conseils citoyens, reste faible ou mal définie sur la plupart des territoires concernés.
La participation des habitants à ces projets est une obligation prévue par la loi encadrant les programmes de rénovation urbaine : « prise en compte des besoins et de l’expertise d’usage des habitants » définie comme une « condition indispensable à la réussite des projets de renouvellement urbain ». Les habitants doivent être associés à « la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des projets ».
Quel passage des principes énoncés à la réalité ? Qu’en est-il du principe de « co-construction », des maisons du projet, des espaces pour que les habitants des quartiers en rénovation urbaine puissent s’exprimer sur des projets qui les concernent en premier lieu ?
L’association APPUII présentera les résultats d’une enquête qu’elle a menée d’avril à juin 2016 auprès d’habitants mais aussi de professionnels d’une trentaine de quartiers concernés par le NPNRU. 
Au-delà d’un partage de constats (questionnements, problèmes, expériences positives), l’objectif de cette soirée est également de permettre à l’ensemble des participants de faire des propositions : Comment faire de la co-construction annoncée dans la loi une réalité ?dessin-decryptage
Contact : associationappuii@gmail.com