Opposition à Europacity : nouvelle pétition en ligne

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la Ville de Gonesse est soumis à révision pour permettre des opérations d’urbanisation sur le Triangle de Gonesse et faire disparaître la moitié des dernières et excellentes terres agricoles au Nord de Paris entre Roissy et Le Bourget. L’enquête publique a lieu en ce moment (du 29 mai au 30 juin 2017).

A cette occasion, le Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG) vous appelle, que vous habitiez ou non à Gonesse, à marquer votre opposition à la révision du PLU de Gonesse en signant en urgence la pétition en ligne que vous trouverez ICI.

logo CPTG retenu

 

 

Plus d’information sur http://nonaeuropacity.com/ (avec notamment l’intégralité du dossier du PLU à télécharger).

A lire également sur le site d’APPUII : https://appuii.wordpress.com/triangle-de-gonesse-europacity/

Appel lancé par le collectif d’habitants de la cité-jardin de la Butte rouge à Châtenay-Malabry

La cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry, qui compte quelques 3 800 logements répartis dans un écrin de verdure de plus de 70 hectares, est menacée de disparition.image butte rougeLes habitants constitués en Collectif en appellent aux architectes, urbanistes, professionnels de l’habitat, et militants écologistes, pour les aider à s’opposer à un projet de transformation qui se soldera par la disparition d’un « grand ensemble » témoin d’une conception humaniste exceptionnelle dans l’histoire de l’habitat populaire en région parisienne.

Lire ICI l’Appel lancé par le collectif.  / Contact : citebutterouge@gmail.com

Tribune dans Médiapart : « Les quartiers populaires en quête de politique… et d’un ministère »

L’association APPUII avec la Coordination Pas Sans Nous, la Fondation Abbé Pierre, le DAL-HLM, la Confédération Nationale du Logement et Métropop’! publient une tribune ce mercredi 7 juin 2017 dans Médiapart : « Les quartiers populaires en quête de politique… et d’un ministère. Une alerte sur la place des habitants dans les projets de renouvellement urbain, et sur l’absence de ministère dédié susceptible de prendre en charge cette question. 

A lire ici : https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/070617/les-quartiers-populaires-en-quete-de-politique-et-d-un-ministere

logos tribune

A partager sans modération !

Mobilisations à Belleville

Le 5 juin, une mobilisation pour empêcher la privatisation de la Maison de l’Air et d’une partie du Parc de Belleville, à l’appel du Collectif Maison de l’air qui regroupe des habitant-e-s et des associations d’habitant-e-s du quartier Belleville.

Fermée depuis deux ans, la Maison de l’Air fait en effet l’objet d’un appel à concurrence lancé par la Mairie de Paris, qui souhaite y installer un restaurant. A ce jour, aucune concertation publique n’est prévue pour associer les habitant-e-s à cette décision. Ils-elles ont pourtant d’autres idées – et plein d’idées ! – pour redonner des fonctions et une utilité à ce bel espace en haut de parc. La mobilisation se poursuit.

2 photos

Voir le tract. Contact : collectif.maisondelair@gmail.com.

Au 48 rue Ramponeau, les revendications du Collectif Ramponeau, que l’association APPUII accompagne depuis 2 ans déjà, finissent par être entendues.

Voici un point d’actualité communiqué par le Collectif Ramponeau. Pour l’historique de la lutte pour ce lieu multifonctionnel qui a finalement échappé à la vente à un promoteur privé, voir ici : https://appuii.wordpress.com/les-terrains/paris-belleville/

C’est bien grâce à leur vigilance et à leur ténacité que les habitant-e-s, riverain-e-s, associations, travailleur-se-s du quartier se font entendre et sont finalement pris-es en compte.

Atelier citoyen d’Essarts-Surieux : merci à tou.te.s pour ce grand moment de démocratie et de convivialité !

Un atelier citoyen organisé par APPUII et le Conseil citoyen

APPUII a co-organisé avec le Conseil citoyen d’Essarts-Surieux – et à sa demande – un Atelier citoyen de 3 jours à Echirolles, les 25, 26 et 27 mai 2017, pour discuter de l’avenir du quartier, en rénovation urbaine. Cet atelier avait pour objectif de créer une dynamique constructive, en impliquant tous les acteurs concernés – habitants, maîtrise d’ouvrage, conseil citoyen – et des participants – membres d’APPUII, du réseau, enseignant.e.s à l’ENSA Grenoble et étudiant.e.s en architecture, urbanisme et sociologie – apportant un regard extérieur (voir l’appel à participation sur le site d’APPUII).

Montage 3.png

Un grand merci à tou.te.s celles et ceux qui ont fait de cet Atelier une réussite !

Tout d’abord, un grand merci à tou.te.s les habitant.e.s et commerçant.e.s du quartier Essarts-Surieux qui sont passés, ont donné leur avis, se sont investis… bref ont fait de ces 3 jours d’Atelier un moment réussi d’échange, de partage, de débat !

Un immense merci aux membres du conseil citoyen Essarts-Surieux qui ont rendu cette aventure possible : Hamid Djellal, Hassan Hadji, Liesse El Habbas, Riyad Mraihi, Samira R’baï-Figuigui, Savine Bernard et Widad Saghir, mais aussi Fred Maïssa, Jacky Gonthier, Patrick Mercier, Pierre Impastato et Souad Arroub.

Merci aux participant.e.s venus d’Ile-de-France, de Montpellier, de Marseille et de Grenoble qui ont répondu à l’appel lancé par APPUII et le Conseil citoyen et ont mis toute leur énergie au service de cet Atelier : Cécile Leonardi, Céline Tcherkassky, Chloé Juglard, Dalia Gregorova, Daniel Rousseaux, Etienne Florentin, Florian Golay, Iulia Namoianu, Khedidja Mamou, Maria-Laura Sanchez, Noëlène Guérin, Sarah Bronsard, Siegrid Duranthon, Sylvain Adam, Thomas Figuera et Yusuke Takata.

Merci à toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin au bon déroulement et à la convivialité de cet Atelier : Annick Bousba et toute l’équipe de la MJC Robert Desnos pour leur accueil, Khadija et ses enfants pour la préparation des succulents repas pendant ces trois jours, Agnès Deboulet, Romain Gallart, David Bodinier et Gabrielle Boulanger pour les temps de préparation, les médiateurs AGIL pour leur intérêt, et bien d’autres…

Merci à Alain et Claire et à la coloc’ de Marcel Cachin pour l’accueil répété et la bonne ambiance !

Merci à la maîtrise d’ouvrage d’avoir répondu présente à l’invitation envoyée par le Conseil citoyen et APPUII pour la participation au débat du samedi après-midi : Eric Ruiz (responsable du renouvellement urbain à la Métropole), Thierry Monel (1er adjoint élu à la Ville d’Échirolles, responsable de la politique de la ville, de la vie des quartiers et de la démocratie locale), Louisa Slimani (directrice générale de la politique de la ville à la Ville d’Échirolles) et Amandine Huet (cheffe de projet à la Ville d’Échirolles).

Merci aux partenaires d’APPUII, le CGET et Citégo, pour leur soutien à ce projet.

IMG_0937.JPG

La restitution est à venir. En attendant, nous espérons que la dynamique de co-production engagée se poursuivra.

A lire : Articles du 27 et du 30 mai 2017 parus dans le Dauphiné libéré

Communiqué de presse pour la mobilisation du 21 mai contre Europacity

Extrait du communiqué de presse :

Triangle de Gonesse : les Sauveteurs de Terres sèment un champ contre le méga-projet Europacity

Dimanche 21 mai, les citoyens indignés contre la destruction programmée des terres agricoles du nord de Paris se rassemblent sur les champs fertiles du triangle de Gonesse pour des plantations collectives : il s’agit du premier acte de réappropriation citoyenne de ce bien commun, menacé par un projet de centre commercial géant, Europacity. […]

Les informations de la journée de mobilisation du 21 mai sont disponibles sur ce lien et sur Facebook.
Contacts Presse : cptg@nonaeuropacity.com

Télécharger le Communiqué de presse pour la mobilisation du 21 mai contre Europacity.

flyer-bandeau

Voir aussi l’article « Faisons vivre les alternatives au projet EuropaCity !« .

Retour en images sur le 1er mai à Saint-Jacques

Clermont A4 sans cadre

Le week-end des 30 avril et 1er mai, « On est là ! » association d’habitants du quartier Saint-Jacques à Clermont-Ferrand, a accueilli le magazine Fumigène et le Dip Social Klub. Au programme de ce week-end culturel, festif et citoyen : débats, expo photo, musiques, atelier graff, discussions sur l’avenir du quartier et la rénovation urbaine.

Voir ici l’article de la Montagne

Contact « On est là ! » : 06 25 71 24 73