L’expo-photo « Chronique de la cité des Groux » à voir jusqu’au 20 mai à Fresnes

Le jeudi 12 Avril avait lieu le vernissage de l’expo-photo « Chronique des Groux » à la Ferme de Cottinville à Fresnes. Plus d’une centaine de personnes des Groux, de Fresnes et d’ailleurs s’y sont rassemblées. On peut visiter l’exposition jusqu’au 20 Mai, alors n’hésitez pas à vous y rendre pour découvrir ou redécouvrir l’histoire de cette petite cité bien vivante !

30656844_10155243105905877_3705235696047357952_n.jpg

Pendant la soirée, plusieurs prises de parole se sont succédées. A relire ci-dessous, le discours de Maïmouna Kanouté, pierre angulaire de ce projet et de fait, commissaire d’exposition. Bravo à toi Mahye !

Il y a à peu près 30 ans, nous avons reçu un cadeau d’une valeur inestimable… A l’époque, nous n’étions pas conscients. L’acte de cet homme, « Le chinois et son appareil », son geste est aujourd’hui un véritable trésor. Mathieu Do Duc. Notre ami. C’est la Famille comme on dit !! Il avait enfoui notre histoire commune : Une histoire de Fresnes.

Après m’être battue pendant plus de 4 ans pour que ce projet voie le jour, nous pouvons être heureux d’être réunis ce soir. Tous ensemble, avec une pensée pour nos disparus… Merci à toute la famille ! Célébrons, Profitons, souvenons-nous !!!

Tous vos retours positifs, vos encouragements m’ont fait chaud au cœur. Sincèrement, merci !!!

Comme je l’ai déjà dit nous avons un trésor. C’est notre histoire en images ! Notre Famille en images !!

Les Groux c’est un esprit de famille

Les Groux c’est des amitiés, de la fraternité de l’amour et du caractère

Les Groux c’est des bons et des mauvais moments et une expression qui nous appartient, pleine de caractère et de sérénité. Lorsqu’une épreuve de la vie nous frappe, on dit NAN MAIS LAISSE (qui sous-entend que notre caractère, notre force est dans le plus grand des calmes). Nous rétablirons les choses…

Les Groux vont être détruits : NAN MAIS LAISSE !

Personnes ne se souciera du sort des habitants… La famille des Groux, GKZ, Grouklyn ne sera plus si solidaire… Certains partent au combat, et d’autres se préoccupent juste de leur sort…

4 ans pour faire une expo… 30 ans pour reconnaitre le travail de Mathieu … Oui il y a une époque où Mathieu voulait réaliser une exposition ici même, il a été snobé. Ben oui, il venait des Groux cette cité mal vue de la ville. Aujourd’hui nous sommes là avec des Fresnois de tous les côtés. Qui l’eût cru ?

Vous, habitants des Groux, à chaque fois que l’on parle du quartier vous évoquiez le mot « FAMILLE » : où est passé cet esprit de famille ? Le 14 Octobre on s’est promis d’agir puis plus rien… Dans une famille, on doit se serrer les coudes dans les bons et mauvais moments. On se bat ensemble. Lorsque l’idée de faire une expo a pris forme nous ignorions le projet de destruction.

Aux Groux, on nous oublie, on nous fait subir… C’est ça les Groux ?? On subit ?? Seule une minorité vous défend et il n’est pas trop tard.

Mes chers amis, invités de l’extérieur, j’espère que votre venue dans notre quartier vous à donné le sourire, parce que les Groux c’est ça : On se bat avec le sourire !!!

Vous la jeunesse, la relève, 15 ans et demi… Vivez vos rêves, soyez déterminés, créez vos projets et surtout entourez-vous des bonnes personnes…

M E R C I  à tous d’être venus ce soir.

Sans oublier de remercier Anne et son équipe. L’AVARA qui nous soutient depuis le début. Et toutes les personnes qui m’ont soutenue et épaulée durant la réalisation de ce projet. Trop de fois j’ai voulu abandonner et vous m’avez relevée ! Lila, Karima, Radja, Baye, Mam, Nicole, Yasmina, Aissa, Nicole, Nadia, Michel, Aurore, Lauri, Amira, Prudence, Théo, Bassiré, Oumou

Et les deux piliers qui n’habitent pas au Groux et ont boosté le projet comme si c’était le projet de leur quartier : Krys et Chady !!

Merci !

« Chronique de la cité des Groux », exposition participative portée par Maimouna Kanouté de l’association 83ème Avenue et réalisée avec un groupe d’habitants et la collaboration de Mathieu Do-Duc, photographe du quartier de 1988 à 1994

Jusqu’au 20 mai à l’Écomusée Ferme de Cottinville (41 Rue Maurice Tenine 94260 Fresnes / Tel : 01 41 24 32 24), ENTRÉE GRATUITE !