Franc Moisin à Saint-Denis : 2 après-midis d’atelier et de débat intense

Les samedis 31 mars et 7 avril 2018, le conseil citoyen Franc-Moisin Bel-Air Stade de France, soutenu par APPUII et plusieurs associations du Franc Moisin, a organisé deux après-midis d’atelier et de débat avec les habitants du quartier autour du projet de rénovation urbaine en cours. Des maquettes, des jeux, des infos, des discussions, des questions, des débats… et du monde. Bravo à tou-te-s pour cette belle réussite !

Image Franc Moisin.JPG

Avec ces deux après-midis, le conseil citoyen a souhaité informer l’ensemble des habitants et discuter librement avec eux du projet de rénovation urbaine. Il s’agissait pour lui de se faire connaître et de jouer pleinement son rôle : recueillir les avis, faire entendre la voix des habitants et les porter devant les pouvoirs publics, aux instances de décision.

L’idée était aussi de ne pas reproduire une réunion classique de concertation, mais bien de créer un moment convivial qui favorise les échanges. Le conseil citoyen à fait appel à APPUII pour un soutien dans cette démarche. La phase de préparation de ce double événement a duré plusieurs semaines, lors desquelles l’équipe d’APPUII a aidé les membres du conseil citoyen à clarifier leurs attentes, à décrypter le projet urbain et à consolider des partenariats locaux, notamment avec les associations des Franc Moisin et de Bel Air.

IMG_20180327_203948

Les deux après-midis ont été une réussite !

Le 31 mars a été l’occasion de construire avec les habitants de tous âges une grande maquette colorée du quartier. Tous ont ensuite exprimé des avis sur le quartier et ses abords (stade, canal, autoroutes…) et son devenir possible (analyse critique du projet urbain porté par les institutions).

Le 7 avril, des tables de discussion ont permis d’approfondir les débats : ce qui est prévu / ce qui ne va pas / ce qui est souhaitable.  Quel devenir des logements existants et de leurs occupants ? Des nouveaux logements, où et pour qui ? Des nouvelles routes, pour quoi faire ? Les besoins en services de proximité, etc…

Sur les deux événements, une équipe de cinéastes mobilisée par APPUII a mené des mini-interviews des participants. Un « fil de paroles » (paroles libres) a également été mis en place. Des traductions en soninké, en arabe et d’autres langues ont été assurées. Autant de moyens visant à l’inclusion de toutes les personnes concernées par le projet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finalement, environ 80 personnes sont venues nous voir en tout, beaucoup de questions posées et de points de vue exprimés par les habitants, plusieurs informations transmises par le Conseil citoyen et des interrogations qui subsistent…

Le Conseil citoyen va s’atteler à la restitution de ces débats, mais il en ressort déjà quelques éléments très clairs :

  • L’information à propos du projet urbain circule très peu parmi les habitants concernés : la concertation institutionnelle ne fonctionne pas, soit parce que les porteurs institutionnels du projet ne prennent pas le temps du débat, soit parce qu’ils peinent à toucher largement les gens… aussi parce que ces derniers n’ont finalement pas le pouvoir de peser réellement dans la définition des projets et se disent que tout est joué d’avance,
  • Les 4 scénarios proposés par le cabinet Tricot pour l’avenir du cœur du quartier ne sont pas suffisamment concertés avec les habitants et donnent l’illusion d’un choix, qui résultera en fait d’une négociation entre l’ANRU, le bailleur Logirep, Plaine Commune et la ville de St-Denis,
  • Étant donné le nombre de démolitions de logements prévu (de 140, jusqu’à 380 logements selon les scénarios), la plupart des questionnements et inquiétudes des habitants concernent évidemment l’habitat : où vont être relogés ceux dont le logement serait démoli ? Une ouverture du quartier justifie-t-elle d’en écarter une partie des habitants ? Pour quels nouveaux habitants le Franc-Moisin se transforme-t-il ? Pourquoi ne pas s’occuper davantage de l’insalubrité à Bel-Air ?…

A suivre… En attendant :

Un grand merci à tou-te-s celles et ceux sans qui cet événement n’aurait pas été possible !

Merci à tou-te-s les habitant-e-s qui sont venu-e-s et ont pris le temps de discuter,

Merci aux membres du Conseil citoyen qui se sont impliqués dans l’organisation de cet événement (Djangou Traore, François-Xavier Brabant,  Anne Valade, Nadia Iketeah, Souad Osmani, Christian Fiandino, Nadia Ait-Abba, Marcel N’Kakey, Pierre Kafian, Jean-François N’Dong),

Merci à l’équipe d’APPUII mobilisée (Sylvain Adam, Marine Barthe, Agnès Deboulet, Joyce Edorh, Feral Erkol, Nicolas Fonty, Romain Gallart, Romane Juillet, Benjamin Leclercq, Gennie Leyh, Khedidja Mamou, Daniel Rousseaux).

Merci enfin aux membres des associations du quartier qui ont soutenu le Conseil citoyen dans sa démarche, ont partagé avec lui leur connaissance du quartier et de ses habitants, et ont prêté main forte à l’organisation technique de l’événement (association des Femmes de Franc-Moisin, association Canal, association communautaire Santé Bien-être, Franc-Moisin citoyenne, les Enfants du Jeu, l’Amicale des locataires de Franc-Moisin)… Nous espérons que cette collaboration avec le Conseil citoyen se poursuivra afin qu’il puisse encore progresser dans sa capacité à mobiliser les habitants et à s’affirmer dans le débat public.

Publicités